Partager par mail

Partager

Projet d’établissement

Projet éducatif – Enfance jeunesse

VILLE DE VINON-SUR-VERDON

Arbre du projet éducatif

Arbre du projet éducatif

La vocation du projet :

Dans un cadre permanent d’hygiène et de sécurité, physique et affective, la commune de Vinon-sur-Verdon, souhaite favoriser et mettre en cohérence, l’accueil des jeunes enfants, des enfants et de la jeunesse.

Elle entend veiller à développer la qualité d’accueil, les actions sportives, culturelles, et de loisirs dans un constant souci de coéducation. Elle permet à l’enfant de vivre des temps de vacances.

Objectif principal :

Accompagner, former de futurs jeunes adultes :

  • Autonomes et acteurs,

  • Citoyens,

  • Responsables,

  • Solidaires,

  • Respectueux des personnes, de leur environnement,

  • Bien installés dans leur village, et dans leur temps,

  • Ouverts sur l’extérieur, l’environnement, la société, le monde.

Objectif éducatif :

Dans le respect des besoins des âges et de la condition de chacun :

  • Prioriser son devenir par l’autonomie, dans le respect de sa personne et de son environnement,

  • Aménager des temps d’échanges, d’écoute,

  • Amener les enfants, les jeunes à la découverte de pratiques variées (culturelles, sportives ludiques),

  • Développer le respect de l’autre, de ses pairs et de ses aînés.

Particularités :

La commune souhaite offrir une place pour tous en accueillant aux mieux les différences.

Les enfants atteints d’allergies, de maladies chroniques, ou de handicap, seront pris en compte.

La veille obligatoire et les adaptations nécessaires seront réalisées.

La petite enfance :

La commune reconnaît les parents comme premiers éducateurs de l’enfant.

Elle veille à ce que les services répondent aux besoins fondamentaux des enfants, et participent à leur éveil dans le respect de leurs rythmes de développement physique, psychoaffectif et cognitif. Tout en veillant à leur socialisation.

Elle a le souci de la sécurité des équipements dont ils sont pourvus et du confort qu’ils procurent.

Elle s’assure de la qualité de l’accompagnement du devenir autonome de l’enfant, en ce qu’il s’agit de lui permettre de décider et faire par lui même sous le regard bienveillant et sécurisant de l’adulte.

Ce devenir autonome est envisagé comme le pré requis de l’envie de s’impliquer, de coopérer, d’aider.

Elle encourage une éducation à la diversité (sociale, culturelle, ethnique, familiale…) exempte de cliché et de préjugé au moment même où l’enfant construit l’image qu’il a de lui même et celle qu’il a de l’autre.

Elle prône le développement d’un esprit citoyen plus large encore en permettant à l’enfant dès son plus jeune âge d’appréhender son lieu de vie comme la partie d’un univers plus vaste dont la préservation est à son bénéfice.

L’enfance et le périscolaire :

Dans la continuité des principes précités et développés autour de la petite enfance, l’enfant grandissant est accompagné dans son autonomie, dans ses découvertes, dans ses apprentissages, dans ses choix.

Quatre temps majeurs se dégagent :

  • Le périscolaire, (accueil du matin et du soir),

  • Le temps méridien,

  • L’accueil de loisirs (mercredis, petites, et grandes vacances),

  • Les nouveaux temps d’activités périscolaires.

  • Les temps d’accueil seront particulièrement travaillés par une équipe attentive, et bienveillante, qui respectera le rythme et l’individualité de chacun notamment dans ce qu’il a de sensibilité, tout en favorisant son intégration dans le groupe.

Les actions à mener :

La commune étant engagée dans les programmes :

  • Agir pour la planète,

  • Bien manger, bien bouger,

  • La charte de la non violence,

  • L’éveil scientifique,

  • L’éveil culturel.

Les ateliers pédagogiques devront prioriser :

  • Le développement durable,

  • L’étude du goût,

  • L’entraide,

  • La prévention des gestes et jeux dangereux,

  • Le respect de la charte non violence,

  • La découverte culturelle,

  • La découverte des énergies.

La jeunesse

Le secteur jeunesse 16-25 ans est transféré à la communauté de commune DLVA. (Comité jeunesse)

Dans ce cadre, la commune s’attachera à y oeuvrer. Elle veillera à répondre aux attentes et besoins des jeunes.

Notamment sur leurs attentes essentielles :

  • L’information et l’accompagnement sur leurs questionnements et leurs projets. ( BIJ)

  • La mobilité, (bourse au permis)

  • Le logement,

  • Le travail, la formation (jobs été)

  • La santé, (pass santé)

  • La prévention (comité prévention délinquance)

Les moyens :

Une coordination enfance jeunesse confiée au centre social et culturel Maison du Partage, une collaboration avec les services techniques, les services administratifs et  communication de la commune.

Du personnel formé (BAFA, CAP petite enfance, Gestes premiers secours PSC1, défibrillateur…)

Les locaux communaux en fonction des besoins, un minibus, les installations et aires de jeux, espaces sportifs communaux, un budget spécifique.

Les ressources locales et partenaires de la coéducation :

Sur un plan général, il convient de réaffirmer la prééminence éducative de la cellule familiale en favorisant toutes les initiatives pouvant améliorer la communication avec les structures éducatives et visant l’établissement d’un réel partenariat éducatif. Pour cela, il est souhaitable d’organiser des temps d’échanges et de partages entre professionnels et parents autour de leurs préoccupations en matière d’éducation (pratiques, valeurs, orientations…).

Des espaces intermédiaires entre institutions et lieux de vie peuvent, à cet égard, faciliter la mise en confiance et l’expression des familles.

La mise en place d’activités enfant/parent peut également constituer des moments privilégiés de réflexion sur les pratiques éducatives et d’échange avec les professionnels.

Dans cet esprit, tous les acteurs de la coéducation, s’attacheront à développer et faire évoluer leurs pratiques au quotidien.

Structures éducatives :

  • Un RAM (Relais d’Assistantes Maternelles)

  • Une crèche associative collective

  • Un centre social et culturel maison du partage (café Bébés, cafés parents, coup de pouce CP, soutien scolaire, FLE)

  • Une école maternelle,

  • Une école élémentaire

  • Un collège

  • La communauté d’agglo (DLVA), ses comités de réflexion et de travail (jeunesse 16/25, et prévention délinquance)

  • Un BIJ

  • Une Mission locale

  • Une maison des services et de l’emploi

  • De nombreuses associations sportives culturelles

  • Le parc naturel du Verdon ( mad animateurs nature )

  • Associations de parents d’élèves

  • Comité des affaires scolaires

  • Projet éducatif territorial (PEDT)

Evaluations :

L’évaluation est la dernière étape du projet.

Elle permet de mesurer objectivement et précisément les effets produits par la mise en œuvre des dispositifs ainsi que les coûts engagés par les différents partenaires au regard des objectifs du projet éducatif territorial et des effets attendus. L’évaluation permet d’apprécier la validité et l’efficacité de la mise en œuvre du projet et de le faire évoluer.

Elle est interactive et associe l’ensemble des membres du comité de pilotage.

Les principes de l’évaluation :

L’évaluation est continue. Elle est annuelle (en cours de projet)

Elle doit être partagée par les principaux partenaires qui co-définissent les attendus du projet et qui co-analysent les effets produits.

L’évaluation est ciblée : Le comité de pilotage choisit d’évaluer les objectifs prioritaires et propose de nouveaux axes de développement.

L’évaluation est dynamique. Elle consiste en une dynamique permanente de recherches d’amélioration des moyens de mesures.

Modalités de suivi et d’évaluation

  • Suivi des effectifs enfants, (ouverture au plus grand nombre)

  • Suivi du projet pédagogique, (Qualité de l’offre éducative)

  • Bilans des actions, et des séjours,

  • Rencontres sur site,

  • Evaluation annuelle et individuelle de motivation,

  • Suivi de progression de l’objectif principal,

  • Sondage auprès des familles,

  • Niveau d’implication de la communauté éducative

  • Niveau d’information sur le projet éducatif territorial

Niveau d’implication financière

Priorités 2014

  • Mise en place des Nouvelles activités périscolaires

  • Accueil de loisirs (recherche de qualité autour de l’enfant, respect rythmes)

  • Développement du PIJ

  • Actions prévention délinquance

Vinon-sur-Verdon juillet 2014