Le Verdon et son Parc naturel

Vaste territoire articulé autour du Verdon, le Parc Naturel Régional du Verdon (PRNV) emprunte son nom à la rivière du Verdon présente au travers des masses rocheuses des Préalpes. D’une surface de 180.000 hectares, réunissant 46 communes, il est composé d’une grande diversité de paysages à l’identité culturelle marquée : connaissez-vous les 7 merveilles du Verdon ?

Plan du Parc Naturel Régional du Verdon (Carte en couleur représentant le Parc Naturel Régional du Verdon. Les illustrations détaillent le plateau de Valensole, les basses Gorges, les Collines du Haut Var ainsi que le lac de Sainte-Croix, les lacs et montagnes du Verdon et l’Artuby)

Comme tout trésor, ces sept paysages méritent notre attention. Depuis sa création en 1997, le Parc a pour mission de protéger et restaurer les patrimoines, contribuer à l’aménagement du territoire et à un développement économique social et culturel, promouvoir un accueil de qualité, l’éducation et l’information du public, et réaliser des expérimentations et des actions innovantes.

Du Plateau de Valensole à l’Artuby, des collines du Haut Var aux Préalpes, en passant par le Grand Canyon, vous découvrirez ces splendides décors naturels à travers les 700 Km de sentiers qui sillonnent le Parc. Très ensoleillé, le Plateau de Valensole, damier de lavandes et de blés, ponctué d’amandiers, est sillonné par des chemins de faible dénivelé, agréables tout au long de l’année. Les collines du Haut Var, zone la plus méditerranéenne du Parc, s’étendent le long des lacs et Gorges du bas Verdon. Le promeneur s’y faufile entre oliviers et chênes truffiers. A l’est, les moyennes montagnes de l’Artuby offrent des paysages authentiques où de grandes forêts côtoient les cultures de plaine. Le randonneur, de vallées étroites en crêtes escarpées, arpente les anciens chemins muletiers. Au Nord-Est commencent les Préalpes. Entre Moustiers-Sainte-Marie, Castellane et Saint-André-les-Alpes, cheminent les drailles des transhumants entre vallées agricoles, forêts et pâturages des sommets les plus hauts du Parc.

S’arrêter, échanger, mieux comprendre,…pour aller au delà de la carte postale, et découvrir le Verdon autrement au fil des saisons.

Plus d’informations :

  • www.parcduverdon.fr
  • Maison du Parc Naturel Régional du Verdon – Domaine de Valx  – 04360 Moustiers-Sainte-Marie
  • Relais du Parc Naturel Régional du Verdon – Place Marcel Sauvaire – 04120 Castellane

Le Verdon en détails …

Le Verdon (Verdoun en occitan provençal), prend sa source près du col d’Allos, dans le massif des Trois Évêchés, pour se jeter dans la Durance près de Vinon-sur-Verdon après avoir parcouru 175km. Le Verdon représente la frontière entre les Alpes-de-Haute-Provence et le Var. La Durance se situe quant à elle dans les Bouches-du-Rhône. Le Verdon doit sa couleur vert- émeraude au fluor et aux micro-algues qu’il contient, à l’inverse des lacs de Sainte Croix et à la retenue de Quinson qui possèdent une couleur turquoise donnée par les fonds argileux.

Les Gorges du Verdon, site protégé depuis 1990, s’étendent sur 80 km. Creusées par le Verdon, elles s’étendent de Castellane au lac de Sainte Croix et peuvent atteindre jusqu’à 700m de profondeur par certains endroits. Profondes et étroites, elles varient entre 6 et 100m de large au niveau du Verdon et 200 à 1500m au sommet des gorges.

Le Verdon fut aménagé et plusieurs constructions de barrages ont été effectuées à certains endroits stratégiques de son cours. C’est ainsi que plusieurs lacs et retenues artificielles ont vu le jour, notamment fin des années 60 et début des années 70 :

Lac d’Esparron

Lac d’Esparron

  • LE LAC DE SAINTE-CROIX : Il est le 3ème plus grand lac artificiel de France après notamment celui de Serre-Ponçon. D’une superficie de 22km2, il possède 760 millions de m3 d’eau qui servent à alimenter en électricité les communes voisines. Situé entre le département du Var et des Alpes-de-Haute-Provence, il est très fréquenté pour les loisirs aquatiques et son accès direct possible dans le Grand Canyon du Verdon.
  • LE LAC D’ESPARRON DE VERDON : Mis en eau en 1967 suite à la construction du barrage de Gréoux-les-Bains. Escarpé, mystérieux, il attire de nombreux touristes pour son côté sauvage. D’une superficie de 3,28 km2, il alimente en eau domestique et agricole 116 communes dont Marseille, Toulon et Aix-en-Provence.
  • LE LAC DE CASTILLON : Bordant les villages de Saint-André-les-Alpes et Saint-Julien-du-Verdon, il attire chaque année toujours plus de touristes pour la beauté de ses rives. À l’abri du vent et au beau milieu des montagnes, à proximité des Alpes vous y prendrez un véritable bol d’air pur dans un paysage différent des autres lacs.
  • LE LAC D’ARTIGNOSC : Base nautique située entre Montpezat et Artignosc-sur-Verdon. Reposez-vous sur la plage ombragée, profitez d’un repas convivial en famille grâce à l’espace pique-nique, et offrez-vous une balade en pédalo pour remonter le Verdon !