Partager par mail

Partager

Sorties de l’association résonances

01 Juin 2019 - 22 Juin 2019

Samedi 1er juin 2019 : GRENOBLE Capitale du Dauphiné, ville d’histoire

Départ deVinon: 6H

10H /12H: Visite guidée de la vieille ville.

Cette promenade dans la  vieille ville offre un grand voyage dans la fabuleuse histoire de Grenoble, vieille de plus de 2 000 ans. Ville où ont vécu le chevalier Bayard, le Duc de Lesdiguières, Aristide Berges, Stendhal…Des monuments historiques et d’anciennes demeures en témoignent, tel l’ancien palais du Parlement, la cathédrale ou la maison de Stendhal. Nous flânerons dans les ruelles, les jardins des ducs de Lesdiguières, les places de Gordes, aux Herbes et Grenette.

12H/14H : déjeuner libre dans le centre ville

14H: départ à l’assaut de la Bastille en téléphérique.

En empruntant les célèbres « bulles » du téléphérique construit en 1934, nous accèderons  en quelques minutes au site fortifié de la Bastille, sur les premiers contreforts du massif de la Chartreuse. Sous nos yeux, nous profiterons d’une vue inoubliable sur la ville et son cadre de montagnes, qui se déroule du massif de la Chartreuse à Belledonne et au Vercors, et même  jusqu’au Mont Blanc.

14H15/16H : en compagnie de nos guides, nous percevrons les secrets de l’ancien fort militaire de la Bastille, édifié au19ème siècle par le général Haxo, pour parer une attaque du Dauphiné par le Duché de Savoie. Nous aurons aussi, depuis ce belvédère exceptionnel, des explications sur la splendeur des paysages très différents, entre silhouettes rocheuses et sauvages, et douceurs forestières.

Enfin, avec ce point de vue sur le Vercors, nous ne pourrons pas faire l’impasse sur le rôle fondamental de la résistance à Grenoble et sur le plateau du Vercors. Nous évoquerons aussi la répression féroce subie par les habitants et les maquisards, les centaines de morts et déportés, les villages incendiés, le carnage des nuits de novembre 1945 qualifiées de « Saint Barthélémy grenobloise ».

16H30: fin des prestations

Retour à Vinon vers 20H.

Prix: 30 euros

fiche d’inscription ici 

 

Samedi 22 juin 2019: Colmars les Alpes/Thorame Haute

Départ deVinon: 7H

9H30/11H: Visite guidée du Fort de Savoie à Colmars.

Avec ses 2 forts du 17ème et ses remparts, Colmars a été nommée « la sentinelle des Alpes ». Située sur le passage des armées qui transitent entre la France et l’Italie, plusieurs fois attaquée et détruite, la ville a toujours dû se protéger. La construction du Fort de Savoie commence en 1693, mais Vauban, en visite à Colmars en 1700, critique sévèrement ce fort qu’il juge inadapté. Il dessine un projet plus ambitieux qui ne sera jamais réalisé. Au cours de cette visite, nous découvrirons l’histoire mouvementée de ce lieu, sa belle architecture militaire classique, les grandes étapes de fortifications et la stratégie militaire.

11H/12H : visite pédestre guidée du centre ancien de Colmars

Charmant village au caractère montagnard, Colmars est situé au cœur de la magnifique vallée du haut Verdon. En entrant par la porte de Savoie qui existait déjà au 14ème siècle, nous découvrirons la chapelle St Joseph utilisée par les pénitents gris très présents dans la vallée, des poulies et barillons pour hisser le foin, la place centrale, la bugade, des greniers et lavoirs et bien sûr des vestiges militaires (caserne, poudrière, tour des prisons).

12H/15H : déjeuner à Colmars. 2 options vous sont proposées :

  • Soit pique-nique rafraichissant à la cascade de la Lance que nous rejoindrons ensemble à pied en suivant le sentier qui longe le Verdon et offre une belle vue sur les montagnes. La cascade résulte d’un travail de l’eau sur les rochers, sa chute est de 15 mètres. Le trajet aller/retour dure environ 45 minutes et nécessite des chaussures de marche.
  • Soit déjeuner libre dans le village où nous nous rassemblerons tous à 15H pour partir à Thorame Haute.

15H30/16H30 : découverte du Pont d’Ondres, seul monument régional retenu dans le cadre du loto du Patrimoine. Cet édifice emblématique de la vallée du Verdon a été construit au 17ème siècle pour permettre le passage des moutons. C’est un chef d’œuvre architectural dit « à dos d’âne » de 41 mètres de long qui s’appuie sur 2 arches d’inégale hauteur. En 1881, le chemin vicinal a été déplacé et le pont d’Ondres désaffecté s’est délabré, envahi par la végétation. Il est dégradé, mais ses voûtes sont bien conservées. Pour le sauver il faut un budget de 400 000 euros.

Retour à Vinon vers 19H.

Prix: 15 euros

Fiche d’inscription ici 

 

Liste de documents